ENTREVUE AVEC LE 1er ADJOINT

  

ENTREVUE AVEC LE 1er ADJOINT ET LA DIRECTION GENERALE

 

Règle sur les recrutements, appel à candidature, mouvement interne, promotion interne.

 

SUD : Nous regrettons la pression mise volontairement depuis quelques années sur les remplacements et l’intervention du personnel vacataire. De même les créations, ainsi que les renouvellements de postes au départ de leur titulaire sont soumis à arbitrage et ne sont pas tous renouvelés.

Par ailleurs, la masse salariale, dont l’évolution en moyenne annuelle était de 4,3% sur la période 1997-2002 a été contenue à 2% sur la période 2002-2007. L’objectif, au regard de la prospective financière pour les années à venir, est de ne pas dépasser 1,75%.                   Nous espérons que ce pari, ne soit pas le gage de l’équilibre financier de la ville dans un contexte d’importants investissements à venir !                                                                                                                                                     Nous souhaiterions connaitre les règles de recrutements pour les appels à candidature, la mobilité interne et la promotion interne. Nous voulons que la mobilité interne soit privilégiée avant tout recrutement extérieur. Il faut prioriser les agents à temps incomplets vers des postes vacants à temps plein.                                                                                                                                                                                                                                    

Monsieur Affilé : Les recettes depuis 1997, avec l’entrée dans la communauté urbaine, ont baissé. Il y a effectivement une prudence dans cette évolution…                                   Malgré le désengagement de l’état (Subvention en moins), la municipalité maintiendra son effort pour qu’au minimum, les effectifs de remplacement (Retraites etc.…), soient toujours à niveau constant !

Monsieur Gevaudan : Une note de service de 2004, explique la règle générale.

Les postes sont réservés par ordre de priorité, aux agents titulaires, aux agents auxiliaires employés par la ville.

SUD : Nous constatons que les 5 recrutements d’agent de maîtrise ont été faits en externe. Nous voulons des règles plus précises que celles émanant du flash info !

Monsieur Broussard : Les agents qui ont postulé en interne ne correspondaient pas au profil de poste.

SUD : Alors à quoi sert la notation et l’évaluation si on n’en tient pas compte !!!

C’est pourquoi nous demandons que soit amélioré le dispositif de recrutement.

Monsieur Gevaudan : Si le dispositif peut être amélioré, nous ne seront pas opposés à un débat.

Temps de travail : accord signé par la municipalité et les organisations syndicales traditionnelles en 2000, sur la réduction du temps de travail.

SUD : Nous demandons la généralisation de l’application !

Pour ce qui est des arrêts de travail, ils doivent être comptabilisés sur la base du temps de travail que doit effectuer l’agent dans le planning et non sur le temps théorique de 7 heures. En ce qui concerne les congés, ils sont normalement décomptés en heures et en réel ; l’agent pose en heures l’équivalence de sa journée de travail. Ainsi, une journée de 5h30 = 5h30 de congés posés.

Monsieur Affilé : Ce dossier sera à l’ordre du jour du CTP.

Ticket restaurant : règle et application

SUD : Ou en est l’application ?

Il n’y a aucune information envers les agents! 

Monsieur Gevaudan : Ce n’est pas vrai, Il y a bien eu une information dans le flash info, Je suis prêt à parier !

SUD : Nous sommes dubitatifs sur l’info et le pari en vaut la chandelle !

Remplacement des agents d’encadrement

SUD : Les agents remplaçant les responsables d’unité ne perçoivent aucune indemnité alors que, dans la fonction supérieure l’agent remplaçant un encadrant perçoit l’indemnité de fonction lors d’une maladie de plus d’un mois.                                                                          Monsieur Affilé, en juin 2008, vous étiez d’accord sur le principe d’être indemnisé et que cela était juste lorsque que l’on remplaçait un encadrant.  Et que ce dispositif était à améliorer, qu’il fallait l’intégrer dans l’étude du régime indemnitaire.                                                                                                                                Qu’en est t-il ?

Monsieur Affilé : Effectivement, tout agent qui remplace un encadrant a le droit à une indemnité.

Monsieur Gevaudan : C’est activé !

L’agent qui remplace son responsable durant 1 mois au minimum peut percevoir cette compensation. C’est au chef de service d’officialiser le remplacement auprès de la DRH.

Heures supplémentaires Logistique Maintenance 

SUD : En ce qui concerne le temps de travail supplémentaires des agents de l’équipe maintenance logistique, les règles ont-elles changé ?

Monsieur Gevaudan : La loi est la loi, ils ne doivent  pas dépasser l’amplitude horaire légale. Si c’est le cas, la direction de la logistique est en faute !

 SUD : C’est étonnant, le directeur général adjoint devait bien être au courant des dépassements de l’amplitude horaire les années passées… 

Monsieur Broussard : Ces dernières années, l’amplitude horaire n’a pas été modifiée à ma connaissance…

Régime indemnitaire : revalorisation 

SUD : Le régime indemnitaire de base est trop bas, il faut le valoriser pour arriver à ce que les A-B-C perçoivent le même régime indemnitaire ! Seul le régime indemnitaire fonctionnel devrait faire la différence. Nous vous rappelons que Monsieur le Sénateur Maire Charles Gautier n’était pas opposé à une étude, lors de la campagne électorale…                                                                                                                                            Nous restons sans réponse pour ce dossier !                                                                               Malgré tout, il existe une enveloppe légale qui pourrait corriger les inégalités dans le cadre du régime indemnitaire !

Monsieur Affilé : Nous avons besoin d’une grande visibilité pour le faire !

Compte tenu des grandes restrictions budgétaires, nous ne sommes donc pas en mesure d’améliorer ce système aujourd’hui. Par contre, nous essaierons de voir ce qui est possible de faire pour réduire l’écart avec les basses catégories.

Restauration: ciblage de tous les responsables de cantine agent de maitrise

SUD : Lors de l’entrevue d’octobre 2008, vous n’étiez pas opposé a revoir le dossier des responsables de cantine.                                                                                L’ensemble du personnel n’a pas manqué à travers une pétition de vous faire part son mécontentement de différencier les grades selon l’importance des structures.           Est-ce important de vous rappeler que les responsables de cantine n’encadrent pas les enfants mais les agents de restaurations !   

En Février 2009, vous avez dit que la solution des grosses structures n’était pas pertinente !

Qu’en est-il ?                                                                                                              Certaines promesses n’ont pas été respectées… Nous demandons la nomination d’agent de maîtrise pour tous les responsables de cantine.

Monsieur Affilé : Nous voulons le bien des agents…

Cette question mérite réflexion et elle sera bien à l’ordre du jour du prochain CTP !

Demande de motion suite à l’intervention de l’intersyndicale au CTP

SUD : Lors du CTP du 27 mars, nous vous avons demandé au nom de         l’intersyndicale SUD, CGT et FO, d’intervenir auprès du conseil supérieur de la fonction publique territoriale pour ouvrir un dispositif permettant à ces agents un avancement par le biais de passerelle ; (Temps d’ancienneté, quota par rapport aux nombre recrutement, etc.…)  

Nous vous rappelons que la réforme Jacob signée nationalement par la CFDT, exclue aujourd’hui tous ceux qui n’ont pas été retenus aux examens, c’est-à-dire les plus bas salaires. Ce qui représente en moyenne 200 personnes à la mairie !

Monsieur Affilé : Nous sommes très attentifs à votre demande. C’est pourquoi un courrier sera adressé au président du CSFPT.

Rapport d’événement

SUD : Nous regrettons un rapport hiérarchique suite à un problème avec une association.

Nous sommes très surpris que la hiérarchie donne raison à une association en infraction !

Monsieur Gevaudan : Je vous rappelle qu’il y a des règles et qu’on n’interpelle pas n’importe qui par mail, je suis d’accord avec la direction !

Monsieur Affilé : L’ordre du jour est déjà bien chargé, il regrettable que ce genre de problème ne soit pas traité en amont. Je vous conseille dans ces cas là, de rencontrer les chefs de service. Nous n’y sommes pas opposés ! 

SUD : Effectivement, rencontrer les chefs de service réglerait beaucoup de problème. Nous sommes d’accord avec Monsieur Affilé, pour que ce genre d’entrevue soit étendu à tous les services en cas de problèmes. En respectant le règlement.

Droit syndical : RIA, ordinateur, téléphone.

SUD : Dans un email, en date du 2 Février 2009, Monsieur Broussard nous disait avoir bien pris acte des moyens dont nous avions besoin pour fonctionner normalement en tant que section syndicale locale. Et qu’il était bien normal que la collectivité réponde à notre sollicitation. Une réunion sur le droit syndical a bien eu lieu en présence de l’ensemble des partenaires sociaux.                                                                                                A cette occasion ont été balayés l’ensemble des moyens de fonctionnement réguliers que nous soulevions dans notre courrier et la manière dont la collectivité pouvait  y répondre, point par point, de façon cohérente et précise.

A ce jour, nous sommes toujours sans ordinateur, sans aucun accès à RIA contrairement aux autres organisations syndicales.

Nous somme la seule organisation qui ne possède pas une ligne téléphonique !

Nous ne pouvons accepter d’être traités ainsi !                                                             

C’est un droit et non un bon vouloir !

En tout état de cause, nous n’attendrons pas un délai supplémentaire. Dans le cas contraire, nous informerons les médias de l’entrave du droit syndical !

Concernant le protocole qui inclus les absences syndicales en horaires décalés, qu’en est-il ?  

Monsieur Affilé : Il n’est pas normal que cela se passe ainsi !

Je vous promets que tout sera résolu en urgence dans les prochains jours…

Monsieur Gevaudan : Je ne suis pas opposé à un protocole.

« Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines »

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Tracts 2009. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s