L’accueil tousse du côté de la petite enfance

L’accueil tousse du côté de la petite enfance

Saint-Herblain

L'accueil tousse du côté de la petite enfance à Saint-HerblainOuest-France / Saint-Herblain / Jeudi 20-06-2013 – Assistantes Maternelles, syndicats et parents, se sont rassemblés le 18 juin devant l’hôtel de ville pour manifester leur désaccord avec les décisions municipales.

Les assistantes maternelles municipales restent mobilisées contre une disposition qui leur impose de réduire leur activité en n’accueillant que deux enfants, et non plus trois…

Les trente et une assistantes maternelles de la crèche municipale apprennent, le 22 mai, que « les assistantes maternelles du quartier Est de la commune, devront réduire leur accueil de trois à deux enfants. »

Agréées par le conseil général pour trois enfants, encouragées et autorisées par la mairie depuis deux ans pour un accueil de trois enfants, « cette décision unilatérale, obscure et sans fondements, » pénalise plusieurs salariées d’environ 450 € par mois, et soulève des craintes pour l’avenir.

Pour David Jannin, secrétaire du syndicat SUD, et Yohann Bréhéret, secrétaire de la CFDT, « les assistantes maternelles sont poussées vers la précarité ». La rencontre avec Nadine Douaud, élue en charge de la solidarité, et Liliane Delblond élue en charge de la petite enfance, « n’a apporté ni élément de compréhension ni de gage pour l’avenir ». Pour les salariées et les syndicats, « on peut craindre le pire pour le service et peut être dans un avenir proche ».

Des raisons à la décision sont avancées comme peu transparentes. Cet hiver, deux ou trois assistantes maternelles sont en arrêt maladie. L’accueil des enfants « aurait posé de très gros problèmes et serait la raison de la baisse du nombre de contrats d’accueil, sur le quartier Est seulement. »

Pour les assistantes maternelles, « ces arguments ne tiennent pas ». Elles entrevoient par contre les changements après mars 2014, s’inquiètent du départ à la retraite de Monique Delage, puéricultrice encadrante, et de son remplacement.

À cela s’ajoute la restructuration, avant le 31 décembre, du réseau d’assistantes maternelles du Sivom Indre – Saint-Herblain, qui compte plus de quatre cents assistantes maternelles indépendantes. Enfin, le dossier enfance et famille, prévu lundi prochain, en comité technique paritaire est reporté.

Décision « reconsidérée »

Nadège Échappé et Nathalie Cutullic, assistantes maternelles depuis 1999, témoignent pour l’ensemble des salariées. « Nous sommes agréées, formées, organisées et contrôlées par des professionnels spécialisés pour exercer un métier. Nous accueillons en permanence trois enfants, dans une amplitude horaire de 7 h 30 à 18 h 30. » Derrière le calme et la maîtrise de soi, caractéristiques de leurs aptitudes professionnelles, elles s’indignent : « On n’accueille pas des enfants pour la gloire. Cette décision municipale est une atteinte aux conditions de travail. »

Une mobilisation des assistantes maternelles de la crèche familiale municipale qui a surpris le premier adjoint au maire, Bertrand Affilé. Pour lui, la décision de réduire le nombre d’enfants de trois à deux chez les assistantes maternelles relève de deux constats. L’un relatif aux difficultés de recrutement des assistantes maternelles. Malgré des relances, force est de constater l’absence de candidatures pour l’exercice de ce métier. L’autre souligne les difficultés apparues cette année quand il a fallu, d’urgence, « placer des enfants chez d’autres assistantes maternelles ».

En réduisant à deux enfants la capacité d’accueil, le service de la mairie se donnerait la possibilité, en cas de besoin, de placer provisoirement un troisième enfant, au domicile des assistantes maternelles, et de répondre ainsi aux situations d’urgence.

Devant la mobilisation des assistantes maternelles et des syndicats, le maire adjoint estime « qu’il est nécessaire de reprendre le dossier et de reconsidérer la décision ». C’est la raison pour laquelle, ajoute-t-il, « nous avons reporté la prochaine réunion avec les assistantes maternelles ».

Cet article a été publié dans Revue de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’accueil tousse du côté de la petite enfance

  1. Anonyme dit :

    heureusement que sud etait la.

  2. Nounou dit :

    Nous vous remercions très chaleureusement pour l’aide que vous nous avez apporté.
    Merci aux délégués de SUD pour cette énorme soutien

  3. Assistante maternelle dit :

    Merci de votre soutien cette victoire est la votre ! Lors de notre réunion de début juin vous aviez recommandé une action et cela a porté ses fruits, un grand grand merci

  4. Patou dit :

    Solidarité avec les assistantes maternelles !!!
    Un adhérent de SUD

    • sudiste44 dit :

      Bonjour Patou,

      Nous pouvons nous réjouir pour les assistantes maternelles, qui par leur mobilisation unie et solidaire ont été entendue et ont obtenu satisfaction pour toutes leurs revendications. Comme quoi la mobilisation peut servir à quelque chose !
      Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s