Communiqué intersyndical SUD / CFDT

 

CFDT

Logo SUD Saint-Herblain

 

 

 


Juin
2015,

Communiqué intersyndical
SUD / CFDT

Le personnel dénonce depuis plusieurs mois les méthodes de gestion et le management de la direction de La Bibliothèque qui s’exerce par : 

une hiérarchie et des procédures paralysantes inhibant le dialogue et l’initiative.

– des consignes floues et parfois contradictoires.

– un mépris du savoir-faire et du travail des agents.

– des propos déplacés.

– des intimidations et des recadrages.

– un acharnement sur certains agents.

 Et qui provoque :

 – d’importants problèmes de communication et de concertation au sein de l’équipe.

– des dysfonctionnements répétés du service;

une perte du sens du travail et de la notion de service public.

de la démotivation, du stress et le dépit de ne pouvoir exercer sereinement notre métier et ses nécessaires évolutions.

-un mal-être provoquant des incapacités de travail.

 Suite à une réunion générale vendredi 10 avril, plusieurs membres du personnel ont pu rencontrer les ressources humaines pour des entretiens sur la situation à la Bibliothèque. Entretiens qui ont abouti en juin à une note de service signée par la Direction Générale et portant sur plusieurs points pour sortir de cette situation. Or, les solutions proposées ne sont axées que sur un volet professionnel, délaissant complètement les problèmes de management et de relations humaines. Cette orientation ne peut que mener à une impasse concernant les problèmes du service la bibliothèque car elle occulte le point le plus important et le plus douloureux. Par ailleurs, suite à cette présentation des points d’amélioration énoncés en mai, certains agents ont fait part de leur étonnement et déception à la DRH, qui n’a à ce jour, pas répondu.

En conséquence nous demandons :

  • que cessent les remises en cause répétées du travail des agents par la direction pour des motifs de procédures, de non-respect de la hiérarchie ou de règles non respectées, motifs souvent bien exagérés au regard de ce qui est imputé aux agents.
  • que cessent les mesures arbitraires ou punitives.
  • que les agents puissent travailler « réellement » en équipe dans le respect des savoirs-faire des uns et des autres
  • simplification de la « pyramide » hiérarchique et des processus de validation.
  • assouplissement des procédures (congés, plannings, communication) à la fois dans le respect de la règle et dans le respect des humains pour lesquels la règle a été mise en place.
  • reconnaissance par la Direction Générale des méthodes managériales délétères de la direction du service et demande d’une approche managériale assainie, plus humaine.
  • mise en place d’une médiation extérieure
Cet article a été publié dans Tracts 2015. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s