Compte rendu du CT Du 8 novembre 2017

Compte rendu du CT Du 8 novembre 2017
Le syndicat c'est nous

La réalisation du bilan social est chaque année une compilation d’analyse et de données des ressources humaines. Le bilan social c’est un outil de dialogue social au Comité Technique, il permet le dialogue à partir de données censées être claires et objectives sur le personnel ainsi que sur sa gestion. C’est un outil de gestion des ressources humaines : il offre une photographie du personnel à un instant précis et permet ainsi de dégager les caractéristiques de la collectivité (personnel vieillissant, proportion d’agents non titulaires…). C’est un outil de comparaison dans le temps et dans l’espace : il permet, par exemple, de suivre l’évolution de la collectivité par rapport aux années précédentes.

Le Comité Technique est une instance composée d’élus, de représentants de l’administration et du personnel. Il est consulté pour avis sur l’organisation du travail : évolutions et réorganisations ayant un impact sur les personnels et le fonctionnement des services, suppression de postes, conditions de travail et règlement intérieur, régime indemnitaire, protection et action sociales, plan de formation, bilan social…

Les élu-e-s SUD au Comité Technique :

Titulaires :
David JANNIN
      Patrice LEBRETON        David GLOTIN

Suppléants :
Virginie MARTINEAU
           Françoise OLIVE           Sylvain BERTHAUD

Bilan social 2016

Les principaux chiffres à retenir :

  • L’effectif permanent a atteint 1048 agents au 31 décembre 2016 (soit 5 postes de plus par rapport à 2015). 60 nouveaux agents ont été recrutés au sein des effectifs permanents de la Ville en 2015, dont 25 correspondant au transfert d’ONYX-La Carrière (20 en CDI et 5 stagiaires).
    Effectif permanent

    • L’âge moyen global des agents s’élève à 46 ans et 2 mois.
    • La direction de l’éducation regroupe le plus grand nombre d’agents (255 en 2016).
    • La plus grande partie des agents se trouvent dans la filière technique (33,8 %) puis dans la filière administrative (26,5 %), médico-sociale et sociale (16,3 %), animation (10,2 %), culturelle (7,7 %).
    • 65 % des agents sont en catégorie C,
    • 24% des agents sont en catégorie B
    • 11% des d’agents sont en catégorie A
    • 67 % des agents sont des femmes
    • 33% des agents sont des hommes
    • 424 accidents du travail ont été déclarés en 2016
    Le syndicat SUD ne fait pas de politique et pratique un syndicalisme responsable, nous ne participons pas étroitement à la détermination des politiques gouvernementales ou locales. La santé des agents se dégrade : si l’âge moyen des agents augmente, ce vieillissement ne peut à lui seul expliquer le nombre de jour d’arrêts maladie par agents. Pour SUD, elle est pour partie liée à la dégradation des conditions de travail. Nos délégués ont de nouveau interpellé la collectivité sur le non remplacement du personnel. En effet, il n’y a plus de remplacements systématiques. Personne n’est conscient de la fatigue réelle des personnels confrontés à des tâches incompressibles dans un contexte de sur sollicitation. Les agents ne doivent pas être les otages des restrictions budgétaires que connaissent actuellement les collectivités territoriales. Nous veillerons à ce que les agents ne subissent pas le contrecoup de cette politique d’austérité envers la fonction publique territoriale.

    Bilan formation 2016 – Pas de vote2016 voit une forte évolution des formations collectives puisqu’elles représentent environ 60%, soit 10 % de plus qu’en 2015. Cela s’explique par l’organisation de formation de masse (RPS, valeurs républicaines, etc..Bilan des effectifs

  • SUD note la consolidation et le développement des formations métier et celles permettant à chaque agent d’évoluer selon ses besoins et ses projets. Encore faut-il que les agents puissent partir en formation (nécessité de service, charge de travail) et dans de bonnes conditions (sans reproches ou sans scrupules parce qu’on n’est pas remplacé, pas de travail à rattraper en retour de formation). Or, vu les difficultés actuelles de moyens qui se généralisent, SUD craint que les possibilités d’accès ou de suivi de formation se tendent.

     

Cet article a été publié dans Tracts 2017. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s