Animateurs en grèves, centres de loisirs fermés hier

Saint-Herblain

Paru dans l’édition du jeudi 14 février 2008

 Animateurs en grèves, centres de loisirs fermés hier

Animateur

Plus d’une centaine de salariés de l’Espace animation s’est donné rendez-vous hier matin devant l’hôtel de ville.

//

// Le mouvement des salariés de l’Espace animation a fortement mobilisé hier. Tous les centres de loisirs de la commune étaient fermés.

Plus de 100 personnes se sont retrouvées hier matin sur le parvis de l’hôtel de ville pour réclamer une révalorisation de leur salaire et de meilleures conditions de travail. Tous les centres de loisirs étaient fermés et aucun enfant n’a été accueilli hier. Les centres socioculturels de la ville ont fonctionné à minima, trois sur six étaient carrément fermés : « Nous estimons le taux de grévistes à 80 % » calculait hier Mario Parisato délégué CGT.

Parmi les manifestants, Mélanie Hubert et Valérie Corfan sont animatrices au centre de loisirs du Soleil levant. En CDD depuis deux ans, elles ne travaillent que le mercredi : « On est obligé d’avoir d’autres emplois pour vivre et compléter notre salaire remarque Valérie. Avec 240 euros par mois, c’est obligé. Moi j’ai trois employeurs voir quatre ! Et le pire c’est qu’on ne peut pas travailler en centre de loisirs à Saint-Herblain pendant les vacances. »

Occuper les postes à l’année

Karine Chassin est en CDI au Soleil levant mais sa situation n’est pas plus enviable : « Je travaille 40 % d’un temps plein, soit le mercredi et les petites vacances mais pas les grandes vacances ! Je suis aussi obligée de compléter avec du périscolaire. On aimerait pouvoir occuper nos postes à l’année et non par intermittence. »

Plus généralement, les salariés en grève dénonce des conditions de travail détériorées : « Les gens qui partent ne sont pas remplacés, ce sont autant de postes supprimés note Veronique Ménard directrice du centre de loisirs du Soleil levant. On travaille constamment avec deux équipes et on passe notre temps à passer les infos entre les deux, la cohérence pédagogique des projets en prend un coup. »

Une rencontre avec le maire

Les délégués syndicaux CGT, CFDT, Unsa et Sud ont été reçus par le maire en fin de matinée. Ce dernier s’est engagé à reprendre des négociations. Le personnel de l’Espace animation a prévu de se retrouver en assemblée générale vendredi midi pour décider de la suite à donner au mouvement.

Julie Charrier

Cet article a été publié dans Revue de presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s